supplique ou Un Appel au Secours

Je fais appel au Ciel ! Le Ciel est si haut, si lointain
Je fais appel à la Terre ! la Terre est immense

J'en appelle aux Hommes !
Aux descendants du Dragon et de la Fée

retour
Vivant en terre étrangère dans ces lointaines contrées
Je leur confie ces quelques maladroites pensées

 
Pour les prier de secourir ceux qui sont dans le malheur
La guerre a été si cruelle
Mutilé, mon corps n'est plus qu'une épave

 
Ainsi en a décidé le ciel
A qui puis-je ouvrir le fond de mon cœur
Et demander de compatir à ma détresse

retour
Vous qui êtes pleins de Compassion, aidez - nous
L'humanité de votre cœur est étendue comme les fleuves
Et haute comme les montagnes.

 
J'implore le Ciel ! Le Ciel est si haut, si lointain
J'implore la Terre ! la Terre immense s'étend à perte de vue.

NguyễnSưGiao .
Mutilé de guerre, amputé d'un bras et d'une jambe et la bouche déformée.
Revue "NạngGỗ" n° 22, p.23, 2003 .

 

retour